E-éducation

Le numérique apparaît, tout particulièrement en Afrique, comme une opportunité pour répondre à l’enjeu d’alphabétisation, facilitant l’accessibilité et la qualité de l’enseignement, développant des approches pédagogiques centrées sur les apprenants et favorisant l’équité. Les efforts ont permis d’importantes avancées, et les enjeux sont colossaux ; il y a, par exemple, 29 millions d’enfants à scolariser dans l’enseignement primaire en Afrique subsaharienne. Le numérique investit progressivement les domaines de l’éducation, à la recherche d’une intégration aboutie.

L’e-éducation, un enjeu pour les États

L’e-éducation permet de pallier les carences en termes d’enseignants, notamment dans les zones rurales, de diminuer le coût du matériel pédagogique et d’étoffer les programmes et les matières enseignées (en particulier pour le secondaire). L’engagement dans l’éducation via le numérique reste une priorité des gouvernements africains pour améliorer le niveau scolaire global, avec des budgets alloués relativement stables. Actuellement, 314 plateformes technologiques, situées dans 93 villes et 42 pays, sont en activité en Afrique.
 
Leurs politiques et actions vont même au-delà de leurs propres frontières :
  • L’Université virtuelle de Tunis, grâce à son partenariat avec Orange, ouvre sa plateforme d’enseignement diplômant à distance mobile à près de 20 pays d’Afrique, avec des forfaits de données mobiles à des prix attractifs.
  • Le Maroc et le Nigeria utilisent, depuis 2015, l’Africa Code Week (regroupant 2,3 millions de jeunes sur 37 pays) comme levier pour la formation de leurs enseignants à l’échelle nationale, avec respectivement 5 208 et 2 553 enseignants formés en 2018.

L’innovation au service des enjeux africains en e-éducation

Les initiatives éducatives s’appuyant sur le numérique intègrent de plus en plus les différents maillons de la chaîne de valeur de l’e-éducation, ne se contentant pas d’une réponse ponctuelle avec la mise à disposition d’équipements ou d’infrastructures numériques. L’entreprise sociale kenyane Digital Education Africa Network (DEAN) propose dans la durée des solutions et des services digitaux pour l’éducation, que ce soit des équipements, la formation d’enseignants (1 000 enseignants formés), ou encore l’accompagnement à la conception de supports de cours et d’exercices en ligne. Ce dispositif, qui répond au manque de professeurs disponibles dans les zones rurales, a permis d’encadrer plus de 500 000 Kenyans tout en améliorant la qualité de l’enseignement.

En complément, les initiatives EdTech sont plus à l’écoute du contexte africain et adaptent leurs approches et solutions de formation aux besoins des élèves. Les plateformes d’apprentissage mobile (m-learning) présentent l’avantage de disposer de fonctionnalités hors connexion et s’adaptent à tous les supports utilisés couramment (smartphone, tablette et ordinateur).

Ainsi, le programme “Mobile Learning Côte d’Ivoire” de plus de 200 millions de FCFA, financé par l’Agence française de développement (AFD), vise, à travers une formation ouverte et à distance avec des tablettes, à renforcer les capacités de 400 instituteurs et 600 professeurs de collège de cinq villes pilotes (Agboville, Divo, Bouna, Boundiali et Séguéla). Grâce aux tablettes, les bénéficiaires ont plus de liberté et d’autonomie à s’auto-former, quelles que soient leur situation géographique et leur disponibilité. Ils ne dépendent plus d’une connexion Internet, peuvent accéder aux modules déjà téléchargés sur leur tablette et s’exercer. D’autres sociétés, comme Kukua, ont développé des solutions sur mesure pour les enfants analphabètes, en leur donnant les moyens d’apprendre à lire, à écrire et à maîtriser les mathématiques à travers une plateforme d’apprentissage mobile basée sur les jeux. Enfin, les entreprises internationales s’implantent et souhaitent développer des expertises localement, à l’instar de Google (programme Digital Skills for Africa), qui a ouvert le premier centre africain de recherche en intelligence artificielle à Accra, au Ghana.

 
L'e-éducation renforce sa présence en Afrique
Chiffres clés sur l'e-éducation en Afrique
Note: Microsoft conducted a survey among over 100 education officials at the 2016 Innovation Africa SummitSource: Microsoft survey
 
Le digital pour augmenter la qualité de l'enseignement
L'Université virtuelle de Tunis
Source: UVT, Orange